4 tagged articles Albin Michel

Joyland de Stephen King 01/05/2014

 
 Joyland de Stephen King

 
Note : 5/5
 
Les clowns vous ont toujours fait peur ?
L'atmosphère des fêtes foraines vous angoisse ?
Alors, un petit conseil : ne vous aventurez pas sur une grande roue un soir d'orage...
Mêlant suspense, terreur, nostalgie, émotion, un superbe King dans la lignée de Stand by me.

***
Un nouveau Stephen King, qui m'a une nouvelle fois embarqué dans son univers, forain pour le coût, en compagnie de personnages auxquels je me suis beaucoup attaché ...
 
C'est l'histoire d'un jeune homme que nous suivons dans ce roman. Il va aller travailler durant l'été dans un parc d'attraction et tout ne vas pas être de tout repos ! C'est vrai que quand j'ai commencé cette lecture, j'appréhendais le fait que ce soit une histoire sur le thème de la fête foraine, un sujet qui ne me passionne pas énormément et dont on fait vite le tour, mais j'avais tort ! Le romancier montre l'envers du décor, alliant intrigue, sous-intrigues et un soupçon de suspense sur le tout, il m'a vraiment beaucoup surpris et étonné avec ce roman. C'est une histoire qui m'a touché aussi.
 
Les personnages sont le bijou de ce roman. J'ai complétement craqué pour leurs histoires et leurs charismes. J'ai vraiment eu le c½ur brisé à la fin de ma lecture, relâcher ce livre fût difficile, je l'ai lu d'une traite. Devin est le personnage principal qui m'a touché, il est presque réel, je ne sais pas comment exprimer mon ressenti sur ce personnage, mais je me suis complètement imprégné de lui. J'ai adoré son histoire, ses galères mais aussi ses sentiments. Il y a de nombreux autres protagonistes dont je pourrais vous parler, mais je vous laisse le soin de les découvrir avec votre propre ressenti. Ils sont, pour moi, à l'image du personnage principal : magique pour certains, cruels pour d'autres mais aussi intrigants !

 Joyland de Stephen King

Une ambiance qui ne m'a pas fait peur, ou très peu. C'est ce que je reproche au roman, c'est que dans le résumé je m'attendais à quelque chose de vraiment centré sur la peur et il ne se passe pas ce que j'imaginais donc ne lisez pas le résumé et plongez vous dans l'histoire ! J'ai toutefois vu poindre au milieu du roman, une enquête qui apporte du piment au récit. J'ai été surpris ...
 
La plume de l'auteur, comme à son habitude est percutante, subtile et rythmée. C'est un auteur hors-pair, qui n'a pas volé son succès ! C'est une histoire qui mêle non pas de la frayeur comme nous l'indique le résumé, mais au contraire, une ambiance certes sombre, mais assez sympathique tout de même. Un point que j'ai remarqué dans l'histoire, c'est qu'il n'y a pas de chapitre. Seul des points qui délimitent certains passages, c'est assez déstabilisant, mais on s'y habitue assez rapidement. C'est une sorte de journal qu'on lit d'une traite.
***
Pour conclure, charismatique et angoissant, c'est une magnifique histoire, qui m'a touché et ému. Des protagonistes qui sont de véritables bijoux ! C'est au c½ur d'un univers forain que le romancier nous embarque pour une aventure toute en finesse où l'intrigue se mêle au récit. J'ai complètement craqué pour cette nouvelle histoire du King, qui réaffirme aujourd'hui son statut de grand écrivain !
 
Je recommande vivement de lire ce roman, l'action n'est pas le point centrale de ce l'histoire, mais c'est dans la subtilité que Stephen King nous emmène.
 
Date de parution : 05/2014 – Pages : 336 – Prix : 21,90¤ - Éditeur :  Albin Michel

Merci à  Aliénor  et aux éditions Albin Michel pour cet envoi !
 Joyland de Stephen King

Extrait :  Cliquer ici !
 

Tags : stephen king - Albin Michel - joyland - critique - chronique

CONCOURS : Tentez de remporter un exemplaire de Touch de Jus Accardo chez WIZ 04/03/2014


 
Concours «Touch »

A l'occasion de la sortie de Touch de Jus Accardo, La-Chronibook en partenariat avec Albin Michel WIZ vous proposes de gagner un exemplaire du roman !


GAGNANT :
 
- Pauline Louis-F. (56) - Perfect Readings
 


La-Chronibook remercie chaleureusement
les éditions Albin Michel WIZ pour ce concours !

Tags : concours - touch - jus accardo - Albin Michel - WIZ - blog

Le Palimpseste d'Archimède d'Eliette Abéscassis 28/07/2013

 Le Palimpseste d'Archimède d'Eliette Abéscassis


 
Le Palimpseste d'Archimède d'Eliette Abéscassis
Albin Michel
 
Joachim, élève de Normale Sup, est l'étudiant préféré d'Elsa Maarek, belle et charismatique professeur de philo, passionnée par l'Antiquité. Ce qui les amène à être invités par la police à enquêter discrètement sur une série de meurtres atroces perpétrés sur le personnel enseignant de la rue d'Ulm. Tous les crimes portent le signe du chiffre Pi et répondent à un rituel bien connu d'Elsa, qui a fait sa thèse sur les sacrifices antiques.
Après l'assassinat du premier professeur, sa veuve vend à un riche acquéreur resté anonyme, un ancien codex identifié comme un palimpseste. Et si, comme en court la rumeur, le manuscrit contenait le code secret de l'univers, qu'il serait dangereux de révéler?

Un formidable thriller historique et ésotérique où se mêlent Facebook et le nombre Pi, Archimède et les Jésuites, les souterrains d'un monastère de Judée et le siège de Syracuse. Un grand roman dans la lignée de Qumran ou du Da Vinci Code.
 
Extrait : Lire ici !
Bande Annonce 

 
Interview de l'auteure
 

 

Tags : Albin Michel - Eliette Abecassis

Critique - La Conjuration Primitive de Maxime Chattam 09/06/2013

Critique - La Conjuration Primitive de Maxime Chattam
Note : 5/5

Maxime Chattam est l'un des plus grands auteurs Français de romans policiers, après le succès de la Trilogie du Mal, il nous embarque aujourd'hui dans un nouveau roman à suspense...

***

Une série de meurtres s'abat sur la France, des corps sont retrouvés dans le pays, un point commun les relit, un étrange symbole est présent sur chaque scène de crimes. Alexis Timée jeune gendarme de la SR (Section de Recherches de Paris) est chargé de l'enquête. Quelques temps apr
ès, un jeune homme d'une vingtaine d'années semble avoir perdu la raison et tue 3 personnes dans une gare. Le même symbole est retrouvé peint sur le mur. Quelle est cette étrange épidémie de violence qui ravage le pays ? Des meurtres du même type ne semblent pas vouloir s'arrêter aux frontières françaises et d'autres cadavres sont retrouvés en Pologne, en Ecosse ou encore au Québec. Les enquêteurs ne pensent plus à un tueur en série, mais à des tueurs en série qui ravagent le monde. Ils semblent s'amuser avec leurs victimes pour assouvir leurs pulsions. Comment les gendarmes de la SR arriveront-ils à arrêter ces meurtriers qui font eux-mêmes frémir les tueurs les plus aguerris ?

Encore un chef-d'½uvre du romancier Maxime Chattam, qui nous embarque dans des aventures à couper le souffle. Noir, vicieux, sadique et déroutant, il réunit tous les ingrédients autour de ce nouveau et excellent polar et nous réaffirme encore une
fois son talent de romancier hors pair !

Que dire ? Les premières pages passées, j'ai littéralement accroché au livre. On commence le roman dans les froides montagnes des Alpes avec Alexis Timée, un jeune adjudant de la gendarmerie et en très peu de temps, l'auteur nous embarque dans une sombre affaire qui ravage le pays. Au cours de l'entrevue avec le criminologue Richard Mikelis, Chattam dévoile quelques bribes de l'enquête sans trop en révéler et attise notre curiosité de vouloir en savoir plus. Lâcher le roman devient donc impensable. La plume de l'auteur est fluide et quoique ce roman de 500 pages puisse rebuter certaines personnes, la lecture est facile sans en être inintéressante, de plus, les descriptions présentes dans le livre sont très complètes, nous offrant aucune difficulté à imaginer la situation. Des scènes de crimes travaillées, des moments d'angoisse, de suspense, de peur même, je me suis vraiment éclaté à le lire. Les personnages ont un vrai relief, ça fait du bien ! Contrairement à certains romans où l'on « entre » moins dans l'histoire car les personnages manquent de profondeur et manque franchement d'intérêt. Alexis, est vraiment plein de charisme, tout en relief, on ne lit pas son histoire, on la vit, et c'est pareil pour les autres personnages, on les imagine très bien dans la vie réelle en train de résoudre cette enquête, on sent bien que les personnages sont travaillés.

Le thème "principal" de ce roman est vraiment la haine primaire, et j'insiste sur le terme primaire, car la cruauté humaine qui est développée tout au long du roman, on en apprend un peu sur la psychologie criminelle toute au long du livre, et on ressent bien les années de criminologie que l'auteur a étudiées. Une réelle émotion se dégage de ce roman, l'auteur crée une ambiance sombre qui n'est pas pour déplaire ! Dans un autre temps, les fans de Maxime Chattam seront sans aucun doute ravis de retrouver l'espace de quelques chapitres la présence de Joshua Brolin, le personnage principal de son ½uvre La Trilogie du Mal, cependant il ne s'agira pour ce livre que d'un personnage secondaire. Je referme donc ce livre avec une pointe de nostalgie de laisser les personnages. J'espère donc les retrouver très vite dans un nouveau roman encore plus sombre que celui-ci !
***
Un gros coup de c½ur ! Un livre plein de rebondissements et de surprises, avis aux lecteurs qui adorent les romans pleins d'action et de suspense ! Je recommande ce livre aux personnes qui aime les romans sombres, les personnages attachants, les scènes de crimes gores (si, si je vous assure il faut avoir l'estomac bien accroché ! Âmes sensibles s'abstenir !) ou encore aux fans de suspense.





Éditeur : Albin Michel - Date de parution : 02 mai 2013 - 464 pages - Prix : 22,50 ¤

Merci à Albin Michel pour cet envoi !
Critique - La Conjuration Primitive de Maxime Chattam

Tags : Polar - Albin Michel - Maxime Chattam